photo-identite-CrahesVVictorine CRAHES
Cheffe de projet

Du Québec au Bangladesh, en passant par la France, le désir de s’impliquer de l’habitant est équivalent.

Lors de mes études en urbanisme à l’Université de Montréal, j’ai découvert l’effervescence des différentes méthodes innovantes de concevoir la ville. J’ai aussi pris conscience de la nécessité d’implication des différents acteurs dans les projets urbains notamment grâce à des méthodes de concertation, en mettant chacun autour de la table.

Après une expérience au Bangladesh, pendant laquelle je suis sortie de ma zone de confort et découvert des modes d’habiter totalement différents, j’ai intégré l’association Soliha et travaillé dans la rénovation énergétique des copropriétés parisiennes.

Faire coïncider mes convictions profondes avec ma façon de travailler

C’est en accompagnant des habitants aux profils très différents que j’ai développé un goût pour l’action et la recherche de solutions communes dans le but d’arriver aux réalisations concrètes des projets d’habitat.

En rejoignant Courtoisie urbaine, je rejoint mes convictions : remettre les habitants au cœur de la conception et de l’habitation de leur lieux de vie pour faire de la ville un lieu accueillant, convivial et vivant.