LITTERATURE IMMOBILIERE

«  Il faut n’appeler science que l’ensemble des recettes qui réunissent toujours. Tout le reste est littérature » - PAUL VALERY

PLACE DES  GROTTES – Philippe GFELLER – EDITIONS D’EN BAS

Une belle plume pour conter une rénovation urbaine maîtrisée et guidée par les habitants, celle du quartier Nant des grottes à Genève (Suisse). Ce livre bouscule les outils conventionnels de rénovation urbaine et démontre que celle ci peut  être conduite avec les riverains.


LE GUIDE DE L’HABITAT SAIN – Drs Suzanne et Pierre DEOUX – MEDIECO EDITIONS

Un ouvrage technique accessible au grand public. Il vous permet de comprendre l’influence de chaque élément du bâtiment sur la santé, ce du gros oeuvre à la finition.


L’ARCHITECTE, LE SOCIOLOGUE ET L’HABITANT – Florent CHAMPY   EDITION PLAN CONSTRUCTION ET ARCHITECTURE

L’auteur développe à partir de bilans critiques de quatre expériences françaises, les limites des méthodes retenues pour la prise en compte des usages dans la conception du logement social.

Sensibleries

 Il y avait une fois une maman avec sa fille qui   – lien à cliquer pour écouter le conte –

Source « la FAV » www.fa-v.com avec Alain Gossel, habitant et conteur de L’Île-saint-Denis (93) - Atelier TRANSMEDIA

 

Usage « Donnons des espaces capables » 

 

Crédit photo: Rabia ENCKELL

Le petit balcon retrouve une fonction domestique à travers une installation bricolée et risquée. Un besoin qui aurait pu être accompagné d’une programmation et d’un détail architectural adéquats afin de reconnaître l’usage et l’extraire de la « clandestinité ».

 


«  Il faut cultiver notre jardin » 

Crédit Photo: Bruno Rollet – Via Lemoniteur.fr

Situé au coeur du quartier Balzac à Vitry sur Seine, Candide est un immeuble résidentiel de 29 logements qui ne connaîtra pas l’ennui…. Architecte: Bruno Rollet

 


« Je suis sur le toit dans le jardin »

Crédit photo: Mark K Morrison

Jardin sur l’attique d’un immeuble d’habitations à New York. Plus de 160 variétés de plantes comestibles, partagées entre les résidents d’un immeuble situé à Battery Park City.


De l’air ! Echangeons des  mètres carré contre des mètres cube

La hauteur sous plafond usuelle des habitations neuves  n’a cessé de diminuer ces 50 dernières années. Elle est de 2,5m aujourd’hui et  la réglementation française autorise jusqu’à 2,20 m ! L’augmentation des coûts de construction, le recours aux plafonds techniques ou encore l’isolation thermique expliquent la tendance. Il en résulte « une diminution de la qualité de l’air de l’habitat » et «  une diminution du confort spatial, comme le souligne, l’architecte S.Brindel-beth. Si un logement prend en compte la surface minimale par personne; on néglige d’intégrer la nécessité d’un volume minimal par personne » 

Source: LE GUIDE DE L’HABITAT SAIN ; Suzanne et Pierre DEOUX - MEDIECO EDITIONS - 2ème édition ;    p 148 / Chapitre la Hauteur des pièces